VILLAGE


Située au cœur des collines sous-vosgiennes, la commune de Westhoffen est mentionnée depuis l’antiquité.

Elle est alors composée de deux fermes qui fournissaient en vin les abbayes de Wissembourg et de Marmoutier. Fortifié au 14e siècle, son rempart qui enserre encore aujourd’hui le centre ancien, dit « Staedtel » fait de Westhoffen un remarquable village médiéval à l’ouest de la  « Couronne d’Or ».

Prise d’assaut au 14e siècle, décimé par la peste au 17e, touché par le phylloxéra au 19e, Westhoffen poursuit son esprit de persévérance et de tolérance de l’héritage des Comtes de Hanau-Lichtenberg.

Après avoir payé un lourd tribut aux deux guerres mondiales, le village amorce sa reconstruction : voie ferrée, électricité et eau courante, augmentation de la population (1600 hab.), artisans locaux, carrières, vins d’Alsace AOC, polyculture, pâturages et forêts.

Les terrains argilo-calcaires, la petite taille et la situation en pente des parcelles agricoles favoriseront jusqu’à aujourd’hui encore l’arboriculture, inscrite à part entière dans la vie et la tradition de la commune.

Le village revendique ainsi son titre de Capitale de la Cerise.